Mariées de rêve

Enterrement de vie de jeune fille : MODE D'EMPLOI

Enterrer sa vie de jeune fille est devenu une coutume à ne laisser passer sous aucun prétexte. Une occasion pour la future mariée de faire une dernière fois une grande fête en tant que célibataire avec toutes ses copines.

Pour un bon deroulement

Le déroulement et les événements qui vont composé la nuit de l'enterrement de vie de jeune fille doivent normalement rester secret entre toutes les filles qui sont présentes ce soir-là et qui sont égaiement invitées au mariage. Cette fameuse soirée est généralement organisée et contrôlée par la ou les témoins de la future mariée.

C'est pour cela que la témoin doit être une personne extravertie, enjouée mais aussi responsable. Cette personne s'occupe de contacter toutes les filles qui seront présentes et elle leur explique le déroulement de la soirée.
Cette nuit n'est pas comme les autres : elle doit concilier fête, surprise et humour. Les femmes ont tendance généralement à se regrouper autour de grands bonshommes aux muscles développés et huilés qui se déshabillent langoureusement devant une population hystérique. Un syndrome purement féminin car les hommes ont plutôt tendance à se retrouver dans un bar pour absorber un certain nombre de breuvages alcoolisés.

Le rôle de la témoin est de pousser la future mariée à se laisser aller et de faire certaines choses qu'elle ne pourra plus faire lorsqu'elle sera devenue une femme mariée responsable. Danser sur une table avec un verre de vin, chanter devant une assemblée, si l'enterrement de vie de jeune fille se dit enjoué et très amusant pour tout le monde, il ne doit pas tomber dans le bizutage. La limite est parfois difficile à déterminer. La témoin, tout en faisant faire quelque chose de rigolo et exceptionnel à la future mariée, doit la surveiller de très près.
Il ne doit pas y avoir de dérapage. La mariée danse sensuellement avec un Chippendale, OK, très bien mais cela ne doit pas aller plus loin.

Attention également si la mariée n'a guère l'habitude de consommer de l'alcool et qu'on la pousse à porter un toast toutes les deux minutes. Elle tombera forcément malade et elle pourrait en vouloir à sa meilleure amie de l'avoir mise dans cet état.

C'est avant tout la soirée de la mariée et non celle des copines qui vont prendre un malin plaisir à observer leur amie se ridiculiser devant tout le monde. La témoin doit donc bien cerner le personnage de la mariée, ses goûts, son sens de la fête et ce qui lui conviendrait pour faire une fête inoubliable.


Car une soirée en compagnie de très beaux mâles qui se pavanent sensuellement en enlevant leur pantalon peut ne pas convenir à une demoiselle plutôt timide qui n'a guère l'habitude de hurler devant un homme qui jette sa chemise.
Rien n'est plus sympa qu'une soirée qui reste conviviale qui joue sur les surprises qui arriveront tout au long de la soirée. La future mariée ne doit jamais se sentir obligée et gênée de faire quelque chose.

Notre conseil

N'enterrez pas votre vie de jeune fille la veille de votre mariage, votre beau visage sera grisé par des cernes peu esthétiques. Et pour peu que vous ayez forcé sur le liquide alcoolisé, vous souffrirez d'affreux maux de tête qui vont vous gâcher la journée. Par ailleurs, il est toujours mieux d'enterrer votre vie de jeune fille le même soir que celui de votre homme. Ainsi durant toute la soirée, vous ne penserez en aucun tas à ce que peut faire votre tendre et cher comme bêtises...

Les publications similaires de "Fiches pratiques"

  1. 10 Août 2017Se maquiller pour un mariage220 clics
  2. 20 Juil. 2017Comment préparer un mariage parfait !247 clics
  3. 13 Oct. 2016Tenture de mariage comment choisir ?759 clics
  4. 9 Oct. 2016Marque place de mariage, comment choisir ?836 clics
  5. 6 Sept. 2016Porte nom de mariage, comment choisir, acheter ou fabriquer ?964 clics